CFP: [International] Color: Between Silence and Eloquence - Sorbonne, Paris (02/28/09; 06/25/09-06/26/09)

full name / name of organization: 
Laurence Petit
contact email: 
laurence.petit@ccsu.edu

CFP: Color: Between Silence and Eloquence (02/28/09; 06/25/09-06/26/09)

SAIT (Société des Amis d’Intertexte)
Sorbonne, Institut du monde anglophone, Université Paris 3
5, rue de l’Ecole de Médecine, 75006 Paris

Keynote speaker: Jacqueline Lichtenstein, Professor of Aesthetics at
Université Paris 3-Sorbonne.

SAIT and the Sorbonne invite proposals for their international,
interdisciplinary conference on “Color: Between Silence and Eloquence” in
Paris on June 25-26, 2009.

 â€œColor is the material in, or rather of, painting, the irreducible
component of representation that escapes the hegemony of language, the pure
expressivity of a silent visibility that constitutes the image as such”
Jacqueline Lichtenstein (The Eloquence of Color)

Following up on the analysis of text-and-image relationships as initiated
in the previous conferences on art writing, the 2009 international SAIT
conference will focus on color, envisaged as a transversal theme lending
itself to a multidisciplinary exploration in perspectives which may be
historical, artistic, philosophical, literary and/or linguistic. The goal
of this conference is to analyze the role of color not only in the visual
arts – painting, sculpture, photography, and the cinema – but also in
texts, literary or theoretical, by taking the question of meaning and
representation down to its very limits, the ineffable.
As a trace irreducible to language, a mark, a spot, or a flash of light
which resists both verbalization and the capture of the gaze, color makes
the (visual or textual) work of art oscillate between form and lack of
form, between the figurative and the figural, the visible and the
invisible, the readable and the unreadable, between eloquence and silence.
Moreover, the ambivalence of color between light and matter conjures up
both the optical and the haptical function of the gaze, both the eye and
the hand, the sight and the touch in a dialectical to-and-fro movement
corresponding to two modes of viewing and apprehending the text.

We welcome submissions which relate color in art and color in texts, since
it is at the junction between art, literature, and the discourse on art
that colorist aesthetics came into being (see Jacqueline Lichtenstein, The
Eloquence of Color, The Blind Spot), from the Ancient quarrel between
drawing and color (as early as in Plato’s Cratylus) to the liberation of
color with the Modernists, via the famous conflict between Poussinists and
Rubenists. Along those lines, submissions may also examine the latent or
patent manifestations of the often overlooked, and yet, omnipresent
ambivalence of color between an intellectual, cerebral, rational,
spiritual, purified, and dematerialized pole (austere and mystical
conception of color) and an unbridled, sensual, ludic, impulsive,
naturalistic and anti-conformist pole (sensual and libertine conception of
color).
We invite contributors to analyze the ways in which color can open a gap in
the image by tearing its legible surface and leaving in it a remainder or a
vacant space, as well as the ways in which color, the untamable, eludes
“obedience to words” (see Jean-Pierre Guillerm), or is used by some writers
to transcend generic boundaries, and in particular to break the limits
between the verbal and the visual. Within this view of color as silent
inscription, one may consider the specificity of white, as both the arch
expression of the inherent silence of colors and a metaphor of the writer’s
block, and black, as both the saturation of meaning and a metaphor of
opacity and nonsense.

Topics may include, but are not limited to:

- Color and the Discourse on Art
- Color and Literature
- Color and the Visual Arts
- Color and Music
- Color and Architecture
- Color and Language
- The History of Color

Bibliography:
Ivan Bargna & alt., La couleur dans l’art. Paris : Citadelles et Mazenod, 2006.
Lichtenstein, Jacqueline. The Eloquence of Color: Rhetoric and Painting in
the French Classical Age. Berlekey: University of California Press, 1993.
Lichtenstein, Jacqueline. The Blind Spot: An Essay on the Relations between
Painting and Sculpture in the Modern Age. Oxford: Oxford University Press,
2008.
Deleuze, Gilles. Francis Bacon. The Logic of Sensation. Minneapolis: The
University of Minnesota Press, 2005.
Elkins, James. On Pictures and the Words that Fail Them. Cambridge:
Cambridge University Press, 1998.
Gage, John. Colour and Culture: Practice and Meaning from Antiquity to
Abstraction. Los Angeles: University of California Press, 1999 (1993).
Michel Pastoureau & Dominique Simonnet. Couleurs: le grand livre. Paris :
Panama , 2008.

Please send a 250-word abstract and a short 100-word biography as a Word
attachment to: Laurence Petit: laurence.petit_at_univ-lyon2.fr or
laurence.petit_at_ccsu.edu and
Murielle Philippe: murielle.philippe_at_u-paris10.fr

Submissions must be received by February 28th, 2009.

Registration form available on the website of the SAIT:
http://www.textesetsignes.org/colloque.html

Colloque SAIT – 25-26 juin 2009
Institut du monde anglophone, 5, rue de l’Ecole de Médecine, 75006 Paris

La couleur : entre silence et éloquence

Conférence plénière de Jacqueline Lichtenstein, professeur d'esthétique et
de philosophie de l'art à l'Université Paris 3-Sorbonne.

“La couleur, c'est le sensible dans ou plutôt de la peinture, cette
composante irréductible de la représentation qui échappe à l'hégémonie du
langage, cette expressivité pure d'un visible silencieux qui constitue
l'image comme telle" Jacqueline Lichtenstein (La Couleur éloquente)

Poursuivant la réflexion engagée sur les relations entre texte et image par
les colloques précédents consacrés aux écrits sur l’art, le colloque
international de la SAIT 2009 portera sur la couleur, envisagée comme thème
transversal se prêtant à une exploration pluridisciplinaire dans une
perspective qui pourra être historique, artistique, philosophique,
littéraire et/ou linguistique. Il s’agira d’analyser le rôle de la couleur
non seulement dans les arts visuels — peinture, sculpture, photographie,
cinéma — mais aussi à travers les textes, littéraires ou autres, en
s’interrogeant sur la question du sens et de la représentation, jusque dans
ses limites, là où l’écriture se heurte à l’ineffable.
Trace irréductible au langage, tache, pan ou éclat qui résiste à la saisie
du regard comme à la verbalisation, la couleur fait osciller l’œuvre
(visuelle ou textuelle) entre forme et informe, figuratif et figural,
visible et invisible, lisible et illisible, éloquence et silence.
L’ambivalence de la couleur entre lumière et matière suscite, en outre,
tantôt la fonction optique du regard, tantôt sa fonction haptique, tour à
tour l’œil ou la main, le voir ou le toucher dans un mouvement dialectique
de l’éloignement ou du rapprochement qui renvoie à deux modes de vision ou
d’appréhension du texte.

Seront particulièrement bienvenues les études qui mettent en relation
couleur dans l'art et couleur dans les textes, puisque c’est à la croisée
de l’art, de la littérature et du discours sur l’art que se déploie
l’esthétique coloriste (cf. Jacqueline Lichtenstein, La Couleur éloquente,
La Tache aveugle), depuis la querelle des Anciens entre dessin et couleur
(et ce, dès le Cratyle de Platon) jusqu'à la libération de la couleur chez
les Modernistes, en passant par le fameux conflit entre Poussinistes et
Rubénistes. Souvent occultée par ce débat, ne cesse néanmoins de resurgir,
patente ou latente, l'ambivalence de la couleur entre un pôle intellectuel,
cérébral, spirituel, purifié et dématérialisé (conception austère et
mystique de la couleur) et un pôle débridé, sensuel, ludique, impulsif,
vitaliste et anti-conformiste (conception sensuelle et libertine de la
couleur).
Les communications pourront s’intéresser à la façon dont la couleur ouvre
des brèches dans l’image ou dans le texte en déchirant la surface lisible,
en y laissant des réserves, des vacances, à la façon dont la couleur,
insoumise, échappe à “l’obédience des mots” (cf. Jean-Pierre Guillerm) ou
est utilisée par certains écrivains pour transcender les frontières
génériques, et en particulier pour tenter de briser les limites entre le
visuel et le verbal. Au sein de cette problématique de la couleur comme
inscription indicible, peuvent alors se poser la question particulière du
blanc, à la fois expression suprême du silence inhérent des couleurs et
métaphore de la panne langagière, et la question du noir, à la fois
saturation de sens et métaphore de l'opacité ou du non-sens.

Les sujets abordés pourront inclure, sans pour autant s’y limiter :

- Couleur et discours sur l’art
- Couleur et littérature
- Couleur et arts visuels
- Couleur et musique
- Couleur et architecture
- Couleur et langage
- Avatars historiques de la couleur

Références bibliographiques :
Ivan Bargna & alt., La couleur dans l’art. Paris : Citadelles et Mazenod, 2006.
Lichtenstein, Jacqueline. La Couleur éloquente : rhétorique et peinture à
l'âge classique. Paris : Flammarion, 2003 (1989).
Lichtenstein, Jacqueline. La Tache aveugle : Essai sur les relations de la
peinture et de la sculpture à l'âge moderne. Paris : Gallimard, 2003.
Deleuze, Gilles. Francis Bacon. Logique de la sensation. Paris : la
Différence, 1996.
Elkins, James. On Pictures and the Words that Fail Them. Cambridge:
Cambridge University Press, 1998.
Gage, John. Colour and Culture: Practice and Meaning from Antiquity to
Abstraction. Los Angeles: University of California Press, 1999 (1993).
Michel Pastoureau & Dominique Simonnet. Couleurs: le grand livre. Paris :
Panama , 2008.

Les propositions de communications (250 mots) accompagnées d’une courte
biographie (100 mots) sont à envoyer aux organisatrices avant le 28 février
2009 :

Laurence Petit : laurence.petit_at_univ-lyon2.fr ou laurence.petit_at_ccsu.edu et
Murielle Philippe : murielle.philippe_at_u-paris10.fr

Bulletin d'inscription sur le site de la SAIT :
http://www.textesetsignes.org/colloque.html

Colloque annuel de la SAIT 2009 :
La couleur : entre silence et éloquence
Color: Between Silence and Eloquence

Institut du monde anglophone, 25-26 juin 2009
5, rue de l’Ecole de Médecine, 75006 Paris

Fiche d’inscription pour les participants ne présentant pas de communication
 / Registration form for the general public

NOM / Last name:
Prénom / First name:
Affiliation :
Statut/Title :
E-mail :
Adresse courrier / Snail mail :

Souhaitez-vous être tenu au courant des activités de la SAIT ?/ Would you
like to be kept informed of the SAIT’s activities ?

Oui / Yes Non / No

Les frais d’inscription sont de 15 euros (10 euros pour les doctorants ;
les membres de la SAIT ne sont pas tenus de payer cette inscription : pour
plus d’information sur l’adhésion à la SAIT, vous pouvez consulter notre
site, http://www.textesetsignes.org l’adhésion à l’association étant de 30
euros). Chèques à l’ordre de la SAIT, à envoyer à Isabelle Gadoin, 22 rue
Thierry, 92160 ANTONY ou à remettre le premier jour du colloque. Cette
somme n’inclut pas les repas. Un reçu pourra vous être remis sur demande.

Je souhaite recevoir un reçu / I would like a receipt :

Oui / Yes Non / No

Registration fees are 15 euros (10 euros for doctoral students; members of
the SAIT do not need to pay the registration fees: for more information on
SAIT membership, please check out our website,
http://www.textesetsignes.org; annual membership is 30 euros). Cheques are
payable to SAIT, and should be sent to Isabelle Gadoin, 22 rue Thierry,
92160 ANTONY or handed in on arrival at the conference. The registration
fees do not include the cost of meals. A receipt will be issued on request.

INSCRIPTION AUX REPAS / REGISTERING FOR MEALS
Merci de nous retourner la fiche d’inscription aux repas et cocktail
ci-dessous AVANT LE 15 JUIN 2009 en indiquant votre nom clairement / Please
fill in the registration form below for meals and / or drinks BY JUNE 15th
2009.
 
le jeudi 25 juin 2009 / Thursday June 25th 2009
- Déjeuner / Lunch : restaurant à proximité Bld St Michel (coût:
facturation individuelle mais inscription préalable nécessaire / cost: on
an individual basis but prior booking is necessary)
- 17h30 : cocktail /drinks : à l’Institut du Monde Anglophone (gratuit/free).
- 20h : dîner / dinner : restaurant du CROUS, Marché St Germain des Prés.
Métro : Mabillon. Coût : 19 euros + boissons / Cost : 19 euros + drinks.

le vendredi 26 juin 2009 / Friday June 26th 2009
- 12h30: buffet / snacks : à l’Institut du Monde Anglophone (coût 10 euros
– à régler au plus tard lors de l’arrivée au colloque / cost 10 euros
payable on arriving at the conference).

NOM / Name:

25 juin / June 25th
Déjeuner/ Lunch oui / non (à régler au restaurant / to be paid at the
restaurant)
Cocktail / Drinks oui / non (gratuit / free)
Dîner / Dinner oui / non (à régler au restaurant / to be paid at the
restaurant)

26 juin / June 26th
Buffet / snacks oui / non (à régler au plus tard le 25 juin / to be paid at
the latest on June 25th)

===================================
 From the Literary Calls for Papers Mailing List
            cfp_at_english.upenn.edu
             more information at
         http://cfp.english.upenn.edu
===================================
Received on Sat Jan 31 2009 - 09:24:21 EST

cfp categories: 
international_conferences