L'exploration dans Volkswagen Blues de J. Poulin

full name / name of organization: 
Loic Bourdeau
contact email: 
loic.bourdeau@ttu.edu

« L’Autre » représente un topos important de la littérature de l’immigration francophone dans la mesure où cette littérature suit le parcours de héros qui doivent faire face à une nouvelle culture, à un nouveau monde, à de nouveaux regards et ainsi, à l’Autre. A travers mon analyse du roman de Poulin, nous voyons comment l’exploration d’une nouvelle culture conduit les protagonistes à ‘s’explorer’. Si de prime abord le lecteur perçoit Volkswagen Blues comme le récit d’un simple voyage, il comprend vite que ce n’est qu’un prétexte pour (re)trouver son identité. Les héros cherchent en effet ce « quelque chose » ou « quelqu’un » qui rendra leur vie plus complète. Rapidement, l’introspection prend vite le pas sur l’exploration. Par un judicieux procédé de mise en abyme, nous rencontrons, de nouveaux éléments qui mettent en lumière le passé, l’Histoire de l’Amérique, mais aussi celui de des protagonistes. Nous prenons également conscience que nous avons affaire à une métaphore de l’exploration intérieure. Ceci nous amène à considérer une citation de Paolo Coelho selon lequel « [l]orsque tu voyages, tu fais une expérience très pratique de l’acte de renaissance. » En lisant le récit, on voit que les héros de Poulin sont dans une optique similaire et voient en le voyage un moyen d’explorer et de facto de donner lieu à « l’acte de renaissance. » Explorer rime aussi avec découvrir ; mais l’être humain est-il prêt à faire face à l’inconnu et à tout découvrir ? À découvrir ce qui pourrait bouleverser ses croyances, voire le bouleverser ? Au final, il y a l’espoir que nous pourrons trouver des réponses afin de repartir à zéro. Ainsi, le départ est souvent, motivé par une raison profonde et ici, partir c’est chercher son soi, pour sans doute tenter de « réparer » ce soi qui est insatisfait. Cependant, si l’on considère Sartre, on voit qu’il est impossible de savoir ce qu’on cherche au départ et c’est donc le voyage qui donne naissance petit à petit à de nouvelles découvertes.

cfp categories: 
travel_writing
twentieth_century_and_beyond