Yale French Grad Student Conference - Ethics and Literature - February 17-18, 2012 (Abstracts due Nov 15, 2011)

full name / name of organization: 
Yale University Department of French Graduate Student Conference
contact email: 
yalefrenchgradconference@gmail.com

The Yale Department of French welcomes submissions for our spring 2012 graduate student conference on the topic of "Ethics and Literature."

http://yale.edu/french/gradconference2012/cfp.html

"What kind of a turn is the turn to ethics? A Right turn? A Left turn? A wrong turn? A U-turn? Whose turn? Whose turn is it to turn to ethics? And why? Why now?"
-- Marjorie Garber, Beatrice Hanssen and Rebecca L. Walkowitz, 2000.

To engage literature with ethics across and outside the canon is at once to place the text in dialogue with the moral imperatives and limitations of its times, but also to challenge our contemporary ethos. Ethics seek to consider the rules of savoir-vivre in the largest sense, i.e., how are we to live? They constitute a perpetual questioning, a moral hygiene of sorts. If we accept that a work of literature can be understood as a signifying system, it follows that each system has its own moral codes, which can be mapped out by the reader. Furthermore, outside the text, each writer operates according to her own ethics, and each literary movement evolves in keeping or in dissent with its particular aims.

For this conference, we would like to reconsider the question that was posed to Sartre fifty years ago: “Que peut la littérature?” The question of ethics does not exclude that of the subversion of morals, or even the study of morality in the “extra-moral sense,” to borrow Nietzsche’s phrase, as “illusions of which we have forgotten they are illusions.” We would welcome papers that attempt to relate ethics and aesthetics, as well as more theoretical projects that examine the tools available for analyzing literature from an ethical perspective. From what subject positions do we as scholars in the twenty-first century analyze and judge the morality and ethics of literary works and literature in general? We ask, finally, what can be learnt from the act itself of reading and interpreting? Thoughtful engagement of these questions is timely, as current discussions of the so-called decline of the humanities compel us to ask what literature stands to offer us today.

We welcome submissions from graduate students of individual, unpublished papers and presentations about literature and film from France, Québec and Canada, Africa, the Caribbean, as well as all other French-speaking regions.Topics can be related, but need not be limited to:

  • Rhetoric and Ethos
  • Ethics and Poetics/Aesthetics
  • Ethics of Reading
  • Bienséances, bonnes moeurs
  • Happiness
  • Libertinage
  • Gender and Ethics
  • Ethics and Race
  • Ethics of Difference
  • Ethics and Labor
  • Sexuality and Ethics
  • Ethics and the Environment
  • Engagement
  • Moral tales (contes, fabliaux, etc.)
  • Evil in literature
  • Religion and Literature
  • Censorship, Subversive Literature
  • Literature and Revolution
  • Democracy, Power, and Ethics
  • Capitalist and Consumer Ethics
  • Ethics and Globalization
  • Theorizing Ethics
  • Ethics of Translation
  • Ethics of Literary Studies
  • Ethics of Deconstruction
  • Postcolonial Theory and Ethics

Please submit abstracts of no more than 300 words to YaleFrenchGradConference@gmail.com by November 15, 2011. Each abstract should clearly state your project's relevance to the conference theme. It should also include your paper title, name, email, and institutional/departmental affiliation. Presentations should last 15 minutes.

***

« Quelle est la nature d’un virage vers l’éthique ? Un virage à droite ? Un virage à gauche ? Un virage à contre-sens ? Un virage à cent-quatre-vingt degré ? Du virage de qui parle-t-on ? À qui est-ce le tour de faire un demi tour vers l’éthique ? Et pourquoi ? Pourquoi maitenant ? ».
-- Marjorie Garber, Beatrice Hanssen and Rebecca L. Walkowitz, 2000.

Intégrer la réflexion littéraire et la réflexion éthique en dehors des cadres stricts du canon implique à la fois de faire dialoguer le texte avec les impératifs moraux et les limites de son temps, mais aussi de remettre en question notre ethos contemporain. Les réflexions éthiques cherchent à considérer les règles de savoir-vivre au sens le plus large du terme, c’est à dire, comment devons-nous vivre? Elles représentent un questionnement perpétuel, une hygiène morale en quelque sorte. Si nous acceptons qu’une oeuvre littéraire peut-être considérée comme un système signifiant, il s’ensuit que chaque système possède ses propres codes moraux, qui peuvent être élaborés par le lecteur. En outre, à l’extérieur du texte, chaque auteur agit selon son éthique personnelle, et chaque mouvement littéraire évolue en accord ou en réaction vis-à-vis de ses buts particuliers.

Dans le cadre de cette conférence, nous voudrions reconsidérer la question qui fut posée par Sartre il y a cinquante ans: «Que peut la littérature?». La question de l’éthique n’exclut pas celle de la subversion, sinon celle de la moralité dans un sens «extra-moral», moralité dont Nietzsche disait déjà qu’elle était «une illusion dont nous avons oublié qu’elle était une illusion». Nous accueillerons des propositions qui cherchent à établir des connections entre éthique et esthétique, aussi bien que des projets d’une nature davantage théorique qui examineraient les outils disponibles d’analyse de la littérature d’un point de vue éthique. De quel point de vue les spécialistes de littérature du XXIe siècle analysent-ils et jugent-ils les questionnements éthiques portés par la littérature et la littérature elle-même en général? Nous nous interrogerons, enfin, sur ce que nous pouvons apprendre de l’acte de lire et d’interpréter lui-même. Une prise en compte attentive de ces questions peut sembler opportune à une époque où les discussions actuelles sur le soi-disant déclin des humanités nous conduisent à nous interroger sur ce que la littérature peut nous apporter aujourd’hui.

Nous accueillons des propositions émanant de doctorants ou de chercheurs qui présenteront des travaux non-publiés portant sur la littérature et le cinéma de France, du Québec et du Canada, de l’Afrique, des Antilles aussi bien que d’autres régions francophones. Les thèmes de recherche peuvent aborder les questions suivantes sans toutefois s’y limiter:

  • Rhétorique et Éthos
  • Éthique et Poétique/Esthétique
  • Éthique de la lecture
  • Bienséances, bonnes moeurs
  • Bonheur
  • Libertinage
  • Questions sur le genre et l’éthique
  • Éthique et race
  • Éthique de la différence
  • Éthique et travail
  • Séxualité et éthique
  • Éthique et environnement
  • L’engagement
  • Les contes moraux (contes, fabliaux, apologues…)
  • Le mal en littérature
  • Religion et littérature
  • Censure, littérature subversive
  • Littérature et révolution
  • Démocratie, pouvoir, éthique
  • Capitalisme et éthique de la consommation
  • Éthique et mondialisation
  • La théorie de l’éthique
  • L’éthique des études littéraires
  • Éthique de la deconstruction
  • Théorie post-coloniale et éthique

Merci de soumettre avant le 15 Novembre 2011 des résumés de vos communications ne dépassant pas 300 mots à l’adresse suivante : YaleFrenchGradConference@gmail.com. Chaque résumé doit établir clairement la pertinence de votre projet au regard du thème général de la conférence. Il doit également inclure le titre de votre communication, votre nom, courriel ainsi que votre affiliation à un département ou une institution. Les présentations doivent durer quinze minutes.

cfp categories: 
african-american
cultural_studies_and_historical_approaches
ecocriticism_and_environmental_studies
eighteenth_century
ethnicity_and_national_identity
film_and_television
gender_studies_and_sexuality
general_announcements
graduate_conferences
medieval
modernist studies
poetry
popular_culture
postcolonial
religion
renaissance
romantic
science_and_culture
theatre
theory
travel_writing
twentieth_century_and_beyond