Following Non-Human Kinds April 16-18

full name / name of organization: 
Caroline Picard
contact email: 
nonhumankinds@gmail.com

Following Non-Human Kinds; call for papers in French and English

From April 16-18 2014 La Box — a contemporary art gallery affiliated with the Ecole Nationale d'Art de France de Bourges (ENSA) — will host a multidisciplinary symposium with artists, philosophers and literary scholars working in or outside academia. This symposium explores the linguistic representations of non-human organisms (animals, planets, robots, viruses, etc), and how non-human encounters define or defy categorical cultural definitions of what is and what is n is not "natural." Following Non-Human Kinds is organized in response to two exhibitions in 2014 at La Box, thus promoting an ephemeral participatory discourse within the bounds of a static art exhibition.

- The first exhibit, "Animal Projections" (January-February 2014), focuses on the prevalent anthopocentrism that emerges in representations of the animal world. Artists Marcus Coates, Jenny Kendler, AOo, Tessa Siddle, Agnes Meyer-Brandis, Xaviera Simmons, Stephen Lapthisophon, Institute of Critical Zoology, upturn a longstanding trend to project human expectations on the animal body.
-
- The second exhibition, "Ghost Nature" (March-April 2014), reflects on the strangeness of the natural world. In line with the philosopher Timothy Morton, "Nature" as an ideal landscape without human presence does not exist (The Ecological Thought, Harvard University Press, 2010). Nevertheless the Romantic desire to commune with such a place remains unfulfilled and haunting, like the tickle of a phantom limb. Artists in this exhibition explore and critique that desire. Featuring the work of Sebastian Alvarez, Irina Botea (video: The Picturesque), Jeremy Bolen, Carrie Gundersdorf, Every house has a door, Heidi Norton, Rebecca Mir, Robert Burnier, Devin King, Akosua Adoma Owusu et Assaf Evron.

Diverse proposals are expected and encouraged from academic documents to less traditional presentations, such as performance, creative writing or reading, spectator participation, collaboration, scéances, field recordings, embezzlement, etc. Preference will be given to projects that address the work of one or more of artists in the exhibition, so as to further a theoretical collaboration between visual and discursive proposals. Interested participants are invited to contact one or more of the guest artists.
Among the areas that may be considered:
- The meeting point between art, language and ecology;
- Critical responses to Object Oriented Ontology, ecopoetics, and nature as an historically Romantic utopia;
- The interaction between the natural world and its representations;
- The criteria for definition of natural, human identity in its differentiation from animals and their hybridization in art, thought, and literature;
- Perceptions and criticism of the Anthropocene, or the current geological era characterized by the influence of humanity on the biosphere;

Communications will be in English or French.
Proposals to participate must be sent before January 22nd 2014 to the following address : nonhumankinds@gmail.com

Affiliated institution :
École nationale supérieure d'art de Bourges
7, rue Édouard-Branly
18000 Bourges
France

Français:

Du 16 au 18 avril 2014, La Box, galerie d'art contemporain affiliée à l’École Nationale Supérieure d'Art de Bourges (ENSA), accueillera un symposium multidisciplinaire regroupant des artistes, des philosophes et des chercheurs en littérature, qu’ils soient ou non issus du monde universitaire. Ce colloque aura pour objectif d’explorer les représentations linguistiques des organismes non humains (animaux, planètes, robots, virus, etc.), et de penser la manière dont les rencontres avec le non humain définissent ou défient les définitions culturelles catégoriques quant à ce qui est et ce qui est n’est pas « naturel ». Sous le titre « Following Non-Human Kinds », ce symposium est conçu en réponse à deux expositions qui se tiendront en 2014 à La Box, favorisant ainsi un discours participatif éphémère dans les limites d'une exposition statique d’œuvres d'art.

- La première exposition, Projections animales (janvier-février 2014), met l'accent sur l’anthropocentrisme qui caractérise nos représentations du monde animal. Des artistes tels que Marcus Coates, Jenny Kendler, AOo, Tessa Siddle, Agnes Meyer-Brandis, Xaviera Simmons, Stephen Lapthisophon, et l'Institut de Zoologie Critique, jouent avec une tendance établie de longue date : celle qui consiste à projeter des attentes humaines sur l'animal.

- La seconde exposition, Ghost Nature : Le fantôme de la nature (mars-avril 2014), est une réflexion sur l'étrangeté du monde naturel. Dans la lignée du philosophe Timothy Morton, elle repose sur l’idée selon laquelle la « Nature », entendue comme paysage idéal dépourvu de présence humaine, n'existe pas (The Ecological Thought, Harvard University Press, 2010). Néanmoins, le désir romantique de communier avec un tel endroit reste latent et obsédant, comme le chatouillement d'un membre fantôme. Les artistes de cette exposition s’attacheront à explorer et à critiquer ce désir, à partir des œuvres de Sebastian Alvarez, Irina Botea (video : The Picturesque), Jeremy Bolen, Carrie Gundersdorf, Every house has a door, Heidi Norton, Rebecca Mir, Robert Burnier, Devin King, Akosua Adoma Owusu et Assaf Evron
-
Diverses propositions sont attendues et encouragées, qu’il s’agisse de communications au sens académique ou de présentations moins traditionnelles, telles que la performance, l'écriture créative ou la lecture, la participation de spectateurs, la collaboration, l’enregistrement de terrain, le détournement de fonds, etc. Une attention particulière sera portée aux projets qui répondront au travail d'un ou de plusieurs artistes exposés, de façon à favoriser une collaboration entre les propositions théoriques, visuelles et discursives. Les participants intéressés sont invités, s’ils le souhaitent à entrer en communication avec un ou plusieurs des artistes invités.

Parmi les domaines qui peuvent être considérés :
- Les points de rencontre entre art, langue et écologie ;
- Les réponses fournies par différentes théories : celle de l’ontologie orientée vers l’objet, des enquêtes critiques sur la nature comme des utopies romantiques ;
- L'interaction entre le monde naturel et ses représentations ;
- Les critères de définition des ressources naturelles, l'identité humaine dans sa différenciation d’avec les animaux et de leur hybridation dans l'art, la pensée et la littérature ;
- Perceptions et critique de l'Anthropocène, soit l'ère géologique actuelle, caractérisée par l'influence de l'humanité sur la biosphère ;

Les communications se feront en anglais ou en français.

Les propositions de participation doivent être envoyées pour le 22 janvier 2014 à l’adresse suivante : nonhumankinds@gmail.com

Institution affiliée :
École nationale supérieure d'art de Bourges
7, rue Édouard-Branly
18000 Bourges

cfp categories: 
cultural_studies_and_historical_approaches
ecocriticism_and_environmental_studies
gender_studies_and_sexuality
humanities_computing_and_the_internet
interdisciplinary
international_conferences
twentieth_century_and_beyond