UPDATE: [Film] NVCQ 10: Cheers? Celebrating Quebec Cinema

full name / name of organization: 
Bruno Cornellier
contact email: 
bcornellier@cinema-quebecois.net

(La version française suivra)

« Cheers? Celebrating Quebec Cinema »

Nouvelles « vues » sur le cinéma québécois
[www.cinema-quebecois.net]
 Number 10, Fall 2008

Call for Papers

If one goes along with the general consensus shared by cultural critics in
the mainstream press, major industry spokespersons and public funding
organizations, it would seem that now, in the wake of the 21st century, the
time has come to celebrate Quebec cinema. The ardent public appetite for
Quebec films seems an established fact, and the revenues and market shares
of local production have experienced, year in and year out, unparalleled
highs in the history of Quebec cinema. To symbolically mark the
publication of its tenth issue, Nouvelles « vues » sur le cinéma québécois
would like to reflect upon the themes/concepts of celebration, euphoria and
the carnivalesque.

Firstly, how is celebration represented in Quebec films? How is the
carnivalesque registered within these films’ content, their discourse? How
does the party, the pow-wow and the rumba manifest itself both inside the
theater, as well as beyond it? Does the euphoria surrounding Quebec cinema
require that films released to theaters be more optimistic? Is there still
space for “dark” material in contemporary Quebec cinema?

Furthermore, we would like to interrogate the apparent consensus, both
self-congratulatory and indulgently complacent, that helps to construct the
modus operandi of a cultural industry in which ego and confidence is
measured only in proportion to domestic or international success (either
real or imagined). How does this euphoria translate into reality for
producers, filmmakers, audiences? Is there really a reason to celebrate?
Is there any evidence (economic, cultural, political) supporting the
reverie of this euphoria?

To celebrate its fifth anniversary, Nouvelles « vues » sur le cinéma
québécois invites the community of filmmakers, researchers and critics to
explore multiple definitions and expressions of celebration, as much in the
actual films themselves as within the contexts of their production and
reception.

Topics may include (but are not limited to):
• Excess and the carnivalesque, the aesthetics of;
• Rituals, religion, celebration rites and families: celebrating and
(de)constructing community;
• The nation, the myth and National Day: associations worth revisiting?;
• Celebrations of Quebec cinema: the austere and the flashy (Jutra, Genies,
Rendez-vous du cinéma québécois, galas and festivals, etc.);
• Celebrating Quebec abroad: Quebec cinema honored, really?;
• Local stars, starlettes and the Cannes Film Festival;
• Diversity and stagnancy at film festivals in Montreal;
• Regions and film festivals in Quebec;
• Celebrating identity, celebrating diversity: a culture opening up, or a
remote utopia?;
• Cinema during the holiday season in Quebec;
• Commercial success, popular success, critical success: adequateness,
contradictions and definitions;
• The next day’s hang-over: a metaphor for contemporary Quebec?

We invite authors and industry practitioners to submit (by email) original
proposals (approximately 250 words), in English or in French, before June
10, 2008. Final texts must be received by October 15, 2008, at the latest.
 All texts will be read and evaluated by our advisory board for comments
and approval.

Nouvelles « vues » sur le cinéma québécois
c/o Bruno Cornellier
Department of Communication Studies 

Concordia University 

7141 Sherbrooke W., L-CJ-417.7 

Montréal, (Québec) 

H4B 1R6, Canada

Email: bcornellier_at_cinema-quebecois.net

© Nouvelles « vues » sur le cinéma québécois
ISSN 1712-8242

« À la nôtre? Le cinéma québécois en fête »

Nouvelles « vues » sur le cinéma québécois
[www.cinema-quebecois.net]
Numéro 10, Automne 2008

Appel à contribution

L'impression générale laissée par les chroniqueurs culturels de la presse
généraliste, par les principaux portes parole de l’industrie du cinéma,
ainsi que par les organismes publics subventionnaires porte à croire qu’en
ce début de 21ème siècle, l’heure soit à la fête et à la célébration pour
le cinéma québécois. L’engouement du public pour les films québécois
semble chose acquise, et les recettes et la part de marché de la production
locale connaîtraient, bon an mal an, un sommet inégalé dans l’histoire du
cinéma québécois. Pour souligner de manière symbolique le lancement de son
dixième numéro, Nouvelles « vues » sur le cinéma québécois souhaite
profiter de l'ambiance festive pour lancer une réflexion autour des
thèmes/concepts de la fête, de l'euphorie et du carnavalesque.

En premier lieu, la célébration : comment la fête est-elle représentée dans
les films québécois? Comment le carnavalesque s'inscrit-il dans le contenu
des films, dans leurs discours? Comment le party, le pow-wow, la rumba se
font-ils sentir à l’intérieur comme à l’extérieur de la salle obscure?
L'euphorie qui enveloppe le milieu cinématographique québécois
demande-t-elle que les films qui sortent en salle soient plus optimistes? Y
a-t-il encore de la place pour le « sombre » dans le cinéma québécois
contemporain?

D'autre part, nous souhaitons interroger l'apparent consensus qui fait de
l’autocongratulation et d’une certaine forme de complaisance le modus
operandi d’une industrie culturelle dont l’ego et la confiance se mesurent
désormais à l’échelle de ses succès (réels ou imaginés) sur les écrans
nationaux et internationaux. Comment cette euphorie se traduit-elle dans
les faits, chez les producteurs, les cinéastes, les spectateurs? Y a-t-il
vraiment raison de célébrer? Y a-t-il des preuves ou indices (économiques,
culturels, politiques) soutenant les ambitions de cette euphorie?
 
Afin de célébrer son cinquième anniversaire de fondation, Nouvelles « vues
» sur le cinéma québécois invite la communauté des cinéastes, chercheurs et
critiques allumés à explorer plusieurs définitions et expressions de la
fête, tant dans les films que dans leurs contextes de production et de
réception.

Les sujets abordés peuvent inclure (mais ne se limitent pas à) :

• Les régions et les festivals de film au Québec;
• Célébrer l’identité, célébrer la diversité : ouverture ou utopie?
• Le cinéma du temps des Fêtes au Québec;
• Succès commerciaux, succès populaires, succès critiques : adéquations,
contradictions et définitions;
• Le lendemain de veille : une métaphore du Québec contemporain?
• L’excès, le carnavalesque et l’esthétique de la démesure;
• Rituels, religion, fêtes et familles : célébrer et (dé)construire la
communauté;
• La nation, le mythe et la fête nationale : des alliances à revisiter?;
• Les célébrations du cinéma québécois: le sérieux et le clinquant (Jutra,
Genies, Rendez-vous du cinéma québécois, galas et festivals, etc.)
• Célébrer le Québec à l’étranger : le cinéma québécois à l'honneur, vraiment?
• Les stars et starlettes d’ici et le festival de Cannes;
• De la diversité et de la stagnation dans les festivals de films à Montréal.

Nous invitons auteurs et praticiens à nous soumettre (par courriel/email)
les propositions originales (environ 250 mots), en anglais ou en français,
avant le 10 juin 2008. Les textes finaux devront nous être envoyés au plus
tard le 15 octobre 2008. Tous les textes seront lus et évalués par notre
comité de lecture pour commentaires et approbation.

Nouvelles « vues » sur le cinéma québécois
c/o Bruno Cornellier
Department of Communication Studies 

Concordia University 

7141 Sherbrooke W., L-CJ-417.7 

Montréal, (Québec) 

H4B 1R6, Canada
 
Courriel/email : bcornellier_at_cinema-quebecois.net

===================================
 From the Literary Calls for Papers Mailing List
            cfp_at_english.upenn.edu
             more information at
         http://cfp.english.upenn.edu
===================================
Received on Mon May 12 2008 - 10:25:32 EDT

cfp categories: 
film_and_television